H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le lait de mères infectées par le Covid-19 ne contient pas de traces du virus mais est en revanche vecteur d’anticorps, selon une étude menée par la recherche publique espagnole, qui recommande donc l’allaitement même en cas de contamination.

    Selon cette étude menée dans le cadre d’une initiative appelée MilkCorona du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) et d’un hôpital universitaire de Valence, aucun des échantillons de lait maternel analysés ne contenait de traces de l’ARN du coronavirus, a expliqué María Carmen Collado, chercheuse chargée du projet.

    Mais ils contenaient en revanche les anticorps développés par la mère, « ce qui suggère que le lait maternel est un vecteur de transmission d’anticorps », a-t-elle ajouté.

    Des résultats qui soulignent « l’importance de recommander l’allaitement maternel de façon systématique dans tous les cas dans lesquels la mère a peu ou pas de symptômes », a déclaré Cecilia Martínez Costa, du service de pédiatrie de l’Hôpital Clínico de Valence.

    Cette étude a aussi analysé la présence d’anticorps dans le lait maternel de 75 femmes vaccinées avec les sérums de Pfizer, Moderna et AstraZeneca et montré que tous les échantillons contenaient des anticorps à des niveaux variant selon les vaccins, ajoute le communiqué.

    L’étude a également montré que le lait de femmes ayant reçu une dose de vaccin après avoir contracté le virus et celui de femmes ayant reçu les deux doses d’un vaccin sans avoir jamais attrapé le Covid contenaient le même niveau d’anticorps.

    Share.

    Comments are closed.