L'actrice Natalie Portman boycotte le "Nobel israélien"

3140

Née à Jérusalem, l’actrice Natalie Portman a annulé une visite en Israël où elle devait recevoir un prix doté de deux millions de dollars (1,6 million d’euros) en juin, en raison d’événements récents « extrêmement pénibles » pour elle liés à ce pays, a annoncé l’organisation décernant cette récompense.
La Genesis Prize Foundation, qui dit avoir été informée par un représentant de l’actrice américano-israélienne de 36 ans née à Jérusalem, n’a pas précisé pas les évènements invoqués.
Mais elle a indiqué sur son site internet ne pas avoir « d’autre choix que d’annuler la cérémonie initialement programmée le 28 juin » pour remettre à l’actrice ce qui est parfois appelé le « prix Nobel juif », récompensant le travail et le dévouement d’une personnalité envers la communauté et les valeurs juives.
Israël fait face actuellement à un mouvement de protestation massif de la part de Palestiniens dans la bande de Gaza. Trente-six Palestiniens ont été tués et des centaines blessés par des tirs israéliens depuis le début, le 30 mars, de ce mouvement appelé « la marche du retour ».
Les organisations de défense des droits de l’Homme dénoncent un usage excessif de la force de la part d’Israël. Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et l’Union européenne ont réclamé une enquête indépendante.
La Genesis Prize Foundation explique avoir été avisée que « de récents évènements survenus en Israël sont extrêmement pénibles pour (Natalie Portman) » et qu' »elle ne se sent pas à l’aise à l’idée de participer à un quelconque évènement public » dans ce pays. « Elle ne peut pas prendre part la conscience libre à cette cérémonie », ajoute la fondation, citant le représentant de l’artiste.
«Les récents événements survenus en Israël sont extrêmement pénibles pour elle et elle ne se sent pas à l’aise à l’idée de participer à un quelconque évènement public dans ce pays. Elle ne peut pas prendre part la conscience libre à cette cérémonie», a annoncé la fondation sur son site internet en citant le représentant de l’artiste.
Pour rappel, le prix Genesis est décerné depuis 2013 par Israël pour récompenser les personnalités publiques qui représentent les valeurs juives dans leurs contributions personnelles à l’humanité.