La Suède aussi va réserver le vaccin AstraZeneca aux moins de 65 ans

311
DR.

La Suède ne recommande le vaccin contre le Covid-19 du laboratoire suédo-britannique AstraZeneca qu’aux personnes de moins de 65 ans en raison d’un manque de données pour les plus âgés, ont annoncé mardi les autorités sanitaires.

Selon l’agence de santé publique, le vaccin d’AstraZeneca – dont l’utilisation a été approuvée la semaine dernière par l’UE pour les plus de 18 ans, sans limite d’âge – devrait « en premier lieu » être proposé aux personnes âgées de 18 à 65 ans.

A l’inverse, les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna doivent dorénavant être d’abord proposés aux personnes de 65 ans et plus.

Le premier pays a avoir pris une décision similaire a été l’autorité allemande des vaccins qui a recommandé fin janvier de ne pas autoriser l’Astra-Zeneca pour les 65 ans et plus, jugeant qu’il n’y avait « pas assez de données » sur son efficacité dans cette classe d’âge. Le Comité national de vaccination autrichien s’est aligné sur la position dimanche.

Si l’efficacité générale a été évaluée à 60% environ, « il n’y a pas encore assez de résultats chez les participants de plus de 55 ans pour avoir un chiffre sur la performance du vaccin dans ce groupe d’âge », a concédé l’Agence européenne des médicaments (EMA).

 

Lire aussi: Vaccin AstraZeneca: l’âge, l’autre question qui fâche

 

Toutefois, « rien ne dit qu’il n’a pas d’effets protecteurs ou qu’il aurait des effets négatifs sur ces groupes d’âge », a souligné mardi Soren Andersson, qui est responsable de l’unité des programmes de vaccination à l’agence suédoise de santé.

La décision des autorités sanitaires entraînera un retard dans la campagne suédoise de vaccination, mais sans conséquences majeures selon les autorités.

La Suède, qui compte quelque 10,3 millions d’habitants, a entamé les vaccinations contre le Covid-19 le 27 décembre. Depuis, près de 260.000 personnes ont reçu leur première dose.