La Russie enrôle les opérateurs téléphoniques pour vérifier le respect du confinement

Crédit: DR.

Le Premier ministre russe a ordonné mardi le recours aux données des opérateurs téléphonique pour contrôler le respect des mesures de confinement mises en place en Russie, en particulier à Moscou, principal foyer de l’épidémie de coronavirus. 

Mikhaïl Michoustine a notamment ordonné aux ministères russes des Communications et de l’Intérieur « avec l’aide des opérateurs de téléphonie mobile » de contrôler que toutes les personnes placées en confinement à domicile après un séjour à l’étranger respectent bien cette mesure.

A Moscou, où un confinement est imposé à l’ensemble de la population depuis lundi, le maire Sergueï Sobianine a ordonné de faire de même pour les 12 millions d’habitants officiellement recensés.

Sobianine avait déjà indiqué vouloir mettre en place à cette fin un « contrôle absolu » grâce aux nouvelles technologies, notamment son énorme réseau de caméras de surveillance à reconnaissance faciale.

 

 

Coronavirus: la Russie jette son dévolu sur les produits alimentaires marocains

 

 

De son côté, le groupe Yandex, leader russe du numérique avec son moteur de recherche et ses applications de géolocalisation, a mis en place une « carte de l’auto-isolement » des grandes villes russes afin d’y évaluer grâce aux données de ses utilisateurs le respect des mesures de confinement.

Parallèlement les députés russes ont adopté mardi des punitions sévères en cas d’infractions au confinement, allant de 500.000 roubles d’amende (5.800 euros au taux actuel) à sept ans de prison suivant les cas.

Avant la crise du coronavirus, de nombreuses ONG ont dit craindre que le pouvoir russe investisse dans les nouvelles technologies afin d’exercer un contrôle accru sur la population.