H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La Ligue arabe a qualifié de « regrettable » dimanche l’adoption par le Parlement allemand d’une motion condamnant le mouvement de boycott anti-israélien BDS jugé antisémite.

    Le BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions), fondé en 2005, est une campagne mondiale de boycott économique, culturel ou scientifique d’Israël destinée à obtenir la fin de l’occupation et de la colonisation des Territoires palestiniens.

    Dans un communiqué, le secrétaire général adjoint pour les Affaires palestiniennes, Saïd Abou Ali, a estimé que l’initiative du Bundestag contre le BDS est « regrettable », « injustifiée » et « partiale en faveur d’Israël ».

     

    Lire aussi : Vidéo. Eurovision 2019: les Islandais affichent leur soutien à la Palestine en plein direct en Israël

     

    Il a appelé le Parlement allemand à « revenir sur cette erreur et à soutenir le droit du peuple palestinien à se débarrasser de l’occupation (israélienne) ».

    Vendredi, le Bundestag a adopté à une large majorité un texte selon lequel « le mode argumentaire et les méthodes du mouvement BDS sont antisémites ».

    « Les appels au boycott d’artistes israéliens ainsi que les autocollants sur des produits israéliens, qui doivent dissuader de les acheter, rappellent de surcroît la période la plus terrible de l’histoire allemande », dit la motion.

     

    Lire aussi : Eurovision: Israël maintient le cap malgré les appels au boycott

     

    Le vote est intervenu à la veille de l’Eurovision à Tel-Aviv, que le BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) a appelé à boycotter.

    La motion était soumise au vote par les plus grands partis de la chambre basse (Bundestag), l’Union Chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel et son allié bavarois CSU, ainsi que le parti social-démocrate (SPD), qui gouvernent ensemble depuis plus d’un an. Les Verts et les libéraux du FDP s’y étaient aussi joints.

    Share.

    Comments are closed.