La CPI répond aux menaces des Etats-Unis

908
Credits: AFP

La Cour pénale internationale (CPI) a déclaré aujourd’hui qu’elle était déterminée à continuer à faire son travail au lendemain des menaces américaines de sanctions dans l’éventualité où elle enquêterait sur les activités des forces américaines en Afghanistan.
Dans un discours très critique prononcé hier, le conseiller américain sécurité nationale de la Maison blanche, John Bolton, a déclaré que les Etats-Unis utiliseraient « tous les moyens nécessaires » pour protéger leurs citoyens et leurs alliés contre « les poursuites injustes de la part de ce tribunal illégitime ».
Dans un communiqué publié aujourd’hui, la CPI, juridiction pénale universellechargée de juger les personnes accusées de génocides et de crimes contre l’humanité, rappelle qu’elle est une institution impartiale et indépendante bénéficiant du soutien de 123 pays. « La CPI, en tant que cour de justice, continuera de faire son travail sans se laisser décourager, conformément à ces principes et à l’idée fondamentale de l’Etat de droit », lit-on dans le communiqué.