La Colombie qualifie d'«absurde» l'accusation de Maduro contre Santos

162

Le gouvernement colombien a qualifié d' »absurde » samedi l’accusation du président vénézuélien Nicolas Maduro selon laquelle le président colombien Juan Manuel Santos serait impliqué dans un attentat contre lui.
« Comme d’habitude, le président vénézuélien accuse en permanence la Colombie de tout ce qui se passe. Nous exigeons le respect pour le président Juan Manuel Santos, pour le gouvernement et pour le peuple colombien », indique le ministère des Affaires étrangères.
Nicolas Maduro a accusé Juan Manuel Santos, dont le mandat s’achève mardi, d’être derrière un attentat dont il est sorti indemne mais qui, selon le gouvernement, a fait sept blessés dans les rangs de la Garde nationale vénézuélienne dont on célébrait le 81e anniversaire.

L’attaque a par ailleurs été revendiquée sur Twitter par « Los soldados de Franelas »(les soldats en T-shirt). Ils se présentent comme un groupe de « militaires, civils, patriotes et loyaux au peuple du Venezuela ».