Israël libère 2 prisonniers syriens après la restitution du corps d’un soldat disparu en 1982

171
DR

Israël a accepté de libérer deux prisonniers après le rapatriement, orchestré par la Russie, du corps d’un de ses soldats disparu depuis 1982, a annoncé ce samedi un responsable israélien. Un officiel russe a déclaré que les prisonniers étaient Syriens.

Sous couvert d’anonymat, le responsable israélien a affirmé qu’il s’agissait d’un «geste de bonne volonté» après le retour en Israël du corps du soldat Zachary Baumel début avril. «Seulement après le rapatriement du corps de Zachary Baumel, Israël a décidé, ces derniers jours, de libérer deux prisonniers, dans un geste de bonne volonté» a indiqué cette source.

Le responsable israélien a précisé que cette décision n’avait pas fait l’objet d’un accord préalable. Il n’a pas fourni de détails sur les prisonniers et notamment sur leurs nationalités, alors que l’émissaire russe pour la Syrie, Alexander Lavrentiev, avait affirmé vendredi qu’ils étaient Syriens.

Lire aussi: L'UE dénonce la poursuite de colonisation israélienne en Cisjordanie

Selon des médias israéliens, il pourrait s’agir de Zidane Tuil, condamné pour trafic de drogue et qui devait être libéré en juillet, et de Hamis Ahmed, un membre du Fatah, parti politique palestinien, condamné jusqu’en 2023 pour avoir tenté d’attaquer une base de l’armée israélienne en 2005.