Iran: un soldat ouvre le feu sur une base militaire, 4 morts et 8 blessés

Crédits photo : Atta Kenare/AFP.

Quatre soldats iraniens ont été tués dimanche 6 août et huit autres blessés par des tirs d’un de leurs camarades sur une base militaire à Kahrizak tout près de Téhéran. Les causes de cet incident demeurent inconnues pour le moment.

Selon l’armée iranienne, l’incident serait probablement dû à des problèmes psychologiques du soldat qui a soudainement commencé à tirer sur ses camarades ou à la rotation (involontaire, NDLR) de l’arme.

L’incident a eu lieu sur le champ de tir de la base aérienne Shahid Lashkari, à la périphérie sud de la capitale. Les blessés ont été évacués vers un centre médical et une enquête a été ouverte.

En juillet, la télévision d’État avait rapporté un incident similaire lorsqu’un soldat avait ouvert le feu à Abyek (au nord-ouest de Téhéran) tuant trois de ses camarades et blessant six autres. À l’époque, les responsables avaient expliqué que le soldat avait tiré sur ses camarades après un refus de transfert de la part de son supérieur et avait ensuite tourné l’arme contre lui-même.

En septembre 2015, un soldat avait ouvert le feu sur ses camarades dans une prison à Abadeh (sud) tuant cinq d’entre eux. Il est à noter que le service militaire est obligatoire en Iran pour les hommes âgés de 18 ans, pour une durée allant jusqu’à 21 mois.