Infographie. Le long périple de l'Aquarius, de la Libye jusqu'à Valence

119
AFP PHOTO / PAU BARRENA

Après une semaine d’incertitude et de crise diplomatique, le navire humanitaire est arrivé en Espagne dimanche. Un trajet long de 1500 kilomètres.

Secourus dans la nuit du 9 au 10 juin, près des côtes libyennes, avant de se faire refouler des ports italiens puis maltais, les 630 migrants de l’Aquarius sont finalement arrivés en Espagne ce dimanche matin, à bord du navire humanitaire, et de deux bateaux affrétés par la marine italienne. Après l’appel de la Commission européenne à un «règlement rapide» de la situation», puis de l’Allemagne exhortant au «devoir humanitaire», le premier ministre espagnol social-démocrate Pedro Sanchez avait proposé au bateau de s’amarrer dans le port de Valence. D’abord hésitant – le voyage jusqu’en Espagne dure quatre jours, et le bateau manquait d’essence et de vivres – l’Aquarius a s’est finalement mis en route le 11 juin.

Source: Le Figaro.

C’est mardi que la France, jusque-là restée silencieuse, a réagi, Benjamin Griveaux dénonçant le «cynisme» du gouvernement italien. Une réflexion qu’a particulièrement mal pris le gouvernement italien. La Corse, elle a proposé d’accueillir le navire le temps que le climat redevienne plus clément, avant que la France ne propose d’accueillir les migrants «qui répondraient aux critères du droit d’asile». Une offre qu’a accepté le gouvernement espagnol ce samedi.

Lors de leur éprouvante odyssée, les migrants de l’Aquarius auront parcouru quelque 1500 kilomètres en mer, entre l’Italie et l’Espagne. «Hommes, femmes et enfants à bord de l’Aquarius ont fui la guerre et la misère, et ils ont vécu l’horreur en Libye. Ils ont été transbordés d’un bateau à l’autre comme de la marchandise, et leur voyage en mer a été inutilement prolongé, dans des conditions très pénibles», a dénoncé Médecins sans frontières.