Incendie à Notre-Dame: l’enquête préliminaire écarte une origine criminelle

« Aucun élément » ne permet d’accréditer l’hypothèse d’une origine criminelle, à l’issue de l’enquête préliminaire, pour l’incendie ayant ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril, a annoncé mercredi le parquet.

D’autres pistes sont en revanche envisagées, dont un dysfonctionnement du système électrique ou un départ de feu lié à une cigarette mal éteinte, a précisé le parquet de Paris dans un communiqué, avant de confier la suite des investigations à trois juges d’instruction. Ces derniers disposent de plus larges prérogatives d’enquête, et en particulier du pouvoir d’inculper d’éventuels responsables de négligences.