Hariri au Liban mercredi pour la Fête de l’indépendance

168

Le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri, qui n’est pas rentré au Liban depuis sa démission surprise il y a deux semaines, sera de retour au pays pour la Fête de l’indépendance mercredi, a annoncé samedi la présidence sur son compte Twitter.

Cette annonce intervient alors que Hariri est arrivé samedi à Paris, où il doit rencontrer le président Emmanuel Macron deux semaines après sa démission choc à partir de l’Arabie saoudite, son parrain politique, et des spéculations intenses selon lesquelles il était retenu en « otage » par Ryad.

« Le président (Michel) Aoun a reçu ce matin un appel téléphonique de Hariri l’informant qu’il se rendra au Liban pour participer à la célébration de la Fête de l’indépendance » le 22 novembre, a indiqué la présidence libanaise sur Twitter.

Un communiqué de la présidence a indiqué dans le même temps que Hariri participerait « notamment au défilé militaire » traditionnel, un des points forts de la fête de l’Indépendance obtenue de la France, ancienne puissance mandataire, le 22 novembre 1943.