Grande-Bretagne: un réfrigérateur à l’origine de l’incendie de Londres

35
©AFP

L’incendie qui a ravagé la tour Grenfell à Londres la semaine dernière, faisant au moins 79 morts, a été provoqué par un réfrigérateur défectueux, a annoncé vendredi la police britannique.

Le fabricant de ce réfrigérateur est en train de procéder à de nouveaux tests sur ce modèle, a dit Fiona McCormack, commissaire de police. « Nous avons désormais la preuve d’expertise que le feu n’a pas été allumé volontairement », a-t-elle précisé.

L’enquête pointe par ailleurs des failles quant à l’isolation et au revêtement de l’immeuble qui « ont échoué à tous les tests de sécurité », alors que la police n’exclut pas d’engager des poursuites pour homicide involontaire.

Quelque 600 tours d’habitation en Angleterre ont un revêtement similaire à celui de la Grenfell Tower. L’incendie de cet immeuble, la pire catastrophe du genre depuis la Seconde Guerre mondiale en Grande-Bretagne, s’est produit dans la nuit du 13 au 14 juin et les flammes se sont rapidement propagées aux 24 étages de cet immeuble de logements sociaux du quartier de Kensington-Chelsea, dans l’ouest de Londres, piégeant de nombreux locataires à l’intérieur.

La Première ministre britannique Theresa May a présenté mercredi ses « excuses » pour la façon dont les autorités sont initialement venues en aide aux victimes de cet incendie.

 

Avec MAP