Ghouta: la Russie dit avoir évacué une cinquantaine de civils

66
AFP

L’armée russe a annoncé hier soir avoir pu évacuer une cinquantaine de civils, pour moitié des enfants, de la région de la Ghouta orientale, à la périphérie de la capitale syrienne Damas, à la suite de négociations avec les autorités locales.
Ces civils, habitants de la ville de Misraba, ont été dirigés vers un camp de réfugiés provisoire, où ils devaient recevoir une assistance médicale, a indiqué l’armée russe dans un communiqué.
L’armée syrienne a lancé une vaste offensive voici plusieurs semaines contre la Ghouta orientale, poche tenue par les insurgés et assiégée depuis des années. Les forces du régime de Bachar al Assad ont repris ces derniers jours une partie importante du secteur et disent avoir parachevé l’encerclement de la ville de Douma.
Le régime syrien poursuivait lundi son offensive. La partie rebelle, où quelque 400.000 habitants subissent un siège asphyxiant depuis 2013, est désormais morcelée: Douma et sa périphérie au nord, Harasta à l’ouest et le reste des localités au sud.