France: Valls quitte le PS, Raffarin abandonne la politique

Jean-Pierre Raffarin et Manuel Valls, le 16 décembre 2015. PASCAL PAVANI / AFP

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a annoncé, ce mardi, qu’il quittait le Parti socialiste. Un autre ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a annoncé de son côté qu’il quittait la politique afin de créer une ONG internationale « pour alerter contre les risques de guerre »

« Une partie de ma vie politique s’achève. Je quitte le Parti socialiste, ou le Parti socialiste me quitte », a déclaré sur la radio RTL M. Valls. Agé de 54 ans, Manuel Valls, né à Barcelone avant d’être naturalisé français, avait rejoint le parti socialiste à 17 ans.

Connu pour ses coups de sang et son caractère intransigeant, l’ex-Premier ministre du président socialiste François Hollande de 2014 à 2016 était en rupture de ban depuis plusieurs mois avec sa formation politique, écartelée entre des tendances divergentes.

Battu en janvier à la primaire socialiste, il avait soutenu le centriste Emmanuel Macron dès le premier tour de l’élection présidentielle, aux dépens du candidat de son camp, Benoît Hamon.

Candidat sans étiquette aux élections des 11 et 18 juin dans le département de l’Essonne, en région parisienne, il a été élu de justesse face à une candidate de gauche radicale qui était soutenue par Benoît Hamon.

A l’Assemblée nationale, M. Valls entend siéger « dans la majorité » d’Emmanuel Macron et n’a pas exclu de rejoindre le groupe du parti présidentiel La République en Marche.

 

Raffarin: “place aux jeunes”
L’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin a annoncé mardi qu’il quittait la politique afin de créer une ONG internationale « pour alerter contre les risques de guerre ».

« Le moment est venu de me retirer de la vie politique élective », a écrit le sénateur Jean-Pierre Raffarin âgé de 69 ans.

« Je renonce aux trois ans de mandat qu’il me reste à accomplir au Sénat car le moment est pertinent. La jeune génération politique prend le pays en main et c’est heureux », a-t-il poursuivi.

Elu dans la Vienne (ouest) depuis 1977, Premier ministre du président Jacques Chirac à partir de 2002 et jusqu’au référendum sur la Constitution européenne de 2005, il a précisé qu’il allait créer Leaders for Peace, « une ONG internationale pour alerter contre les risques de guerre qui nous menacent ».

M. Raffarin a affirmé qu’il entendait également poursuivre son « investissement au service de la coopération franco-chinoise », et garder un oeil sur son département.