France: un signalement Facebook permet de mettre fin à un lynchage diffusé en direct

à 13:15

Un signalement Facebook a permis de mettre fin au lynchage d'un homme diffusé en direct depuis une maison d’Ille-et-Vilaine en Bretagne, une région située à l’extrême ouest de la France, rapportent mercredi les médias du pays.

L’affaire remonte à samedi dernier lorsque la plateforme de signalements des contenus inappropriés ou violents sur internet (Pharos), alertée par des messages d’internautes, prévient les gendarmes du centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine qu’une vidéo montrant un homme brutalisant un autre est diffusée sur Facebook Live.

«Exhibant une arme de poing, l’auteur profère des menaces de mort à l’encontre de sa victime tout en lui assénant des coups d’une extrême violence au visage et sur l’ensemble de son corps», détaille la direction générale de la gendarmerie.

En moins de deux heures, l’internaute violent a été localisé grâce à son adresse IP et au numéro de téléphone associé au compte, fournis par Facebook.

Interpellé en flagrant délit à son domicile, l’homme, âgé de 37 ans a déjà été écroué pour une affaire similaire. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés ainsi que la diffusion d’images sur Facebook.

Jugé en comparution immédiate mardi devant le tribunal correctionnel de Rennes, l’auteur des faits a été condamné à cinq ans d’emprisonnement dont un avec sursis et mise à l’épreuve. Récidiviste, il avait déjà écopé d’une peine de prison dans le cadre d’une agression filmée dans des conditions analogues, selon le Figaro.