France: un commando armé fait évader un détenu devant le tribunal de Tarascon

24
Un détenu s'est évadé ce lundi 28 janvier au matin à son arrivée au tribunal de Tarascon. ©Eric Feferberg,/AFP

Un commando armé a attaqué une escorte pénitentiaire lundi matin devant le palais de justice de Tarascon (Bouches-du-Rhône), permettant à un détenu qui devait être conduit devant un juge d’instruction de s’évader.

Vers 08H30, trois malfaiteurs, « lourdement armés » selon le procureur de la République Patrick Desjardins, ont fait irruption devant le palais de justice. Face à eux, trois agents de l’administration pénitentiaire qui escortaient un détenu du centre pénitentiaire de Béziers (Hérault).

Les assaillants ont tiré « plusieurs coups de feu », sans faire de blessés, a précisé le magistrat, qui doit tenir un point-presse à 12H00. Ils ont par contre menacé et frappé violemment les fonctionnaires.

Lire aussi : 10 policiers blessés dans une tentative d'évasion d'un centre pour migrants à Madrid

Les agents pénitentiaires, partis de Béziers avec le détenu lundi matin, « étaient descendus du véhicule pour sonner à l’entrée du TGI lorsque des hommes armés leur sont tombés dessus », a précisé à l’AFP Nicolas Burtz, responsable local du syndical FO pénitentiaire.

Une fonctionnaire qui refusait de lâcher le détenu a reçu un coup sur la tête, a-t-il ajouté. Une enquête administrative est en cours pour « déterminer si la classification de l’escorte était suffisante par rapport à la dangerosité du détenu », selon lui.

Lire aussi : 140 détenus seraient morts en prison en 2018

Les agents, membres du pôle régional d’extraction judiciaire et « spécialement formés » pour ces missions, n’ont pas fait usage de leur arme à feu, a précisé la direction de l’administration pénitentiaire à l’AFP. Les trois hommes et le détenu ont pris la fuite.