France: quatre bûcherons marocains exploités obtiennent gain de cause

Credits: DR

Driss, Rachid, Hamid et Mustapha, quatre bûcherons marocains qui avaient entamé une procédure prud’homale contre leur employeur à Aigurande pour obtenir les salaires qu’ils méritaient, viennent d’obtenir gain de cause ce jeudi 23 août.
Les quatre bûcherons travaillaient douze heures par jour durant un an, dans une forêt près de la commune de Guéret (Creuse), dans des conditions déplorables. Le salaire était également très bas. Alors qu’il leur avait promis 1400 euros net par mois, des papiers et un logement, leur employeur leur versait une centaine d’euros par mois seulement.
Aidés par les habitants du village, les quatre bucherons marocains ont décidé de porter plainte. Le jugement rendu ce jeudi 23 août par le tribunal de Châteauroux a été finalement en leur faveur. Ils ont ainsi pu obtenir les sommes qu’ils avaient réclamées : 3.500 euros pour deux d’entre eux, 4.500 et 5.900 euros pour les deux autres.
D’après le site d’informations français lanouvellerépublique, les plaignants ont déclaré être « satisfaits d’avoir gagné le procès ». Ils ont également remercié la justice française en laquelle ils avaient « une confiance totale » ainsi que toutes les personnes qui les ont soutenus dans leur combat.