H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Depuis fin 2018, une quinzaine d’établissements ont été fermés dans le département de la Seine-Saint-Denis en France, dans le cadre de la lutte contre le communautarisme. 

    « 140 contrôles administratifs » ont été effectués dans des lieux ciblés et une quinzaine ont dû fermer car ils ne respectaient pas les règles de sécurité incendie ou encore le droit du travail, a annoncé Georges-François Leclerc, préfet du département de la Seine-Saint-Denis, lors de la mise en place d’une « cellule de lutte contre l’islamisme et le repli communautaire » (CLIR) à Bobigny.

    Quatre mosquées situées à Sevran, Saint-Denis et Aulnay-sous-Bois, ainsi qu’une église évangéliste ont ainsi été fermées car elles ne respectaient pas les règles pour accueillir du public, a détaillé le préfet, en présence également du ministre de l’Intérieur français, Christophe Castaner.

    Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre le « séparatisme islamiste » dévoilé lundi par Emmanuel Macron.

     

    Lire aussi : Macron s’engage contre l’islam politique, qui n’a pas sa place en France

     

    Une école clandestine musulmane à Aulnay-sous-Bois a également été contrainte de fermer ses portes le mois dernier. Elle « scolarisait près de 50 enfants dans des conditions tellement éloignées de la République », a signalé le ministre de l’Intérieur.

    Des enfants de 3 ou 4 ans étaient « contraints de porter une tenue traditionnelle », a mentionné le ministre. Scolarisés dans une grande promiscuité, ils ne bénéficiaient d’aucune activité sportive, souligne Le Parisien« La République a quelquefois failli, quelquefois reculé dans ces quartiers et elle a été remplacée par d’autres qui ne sont pas républicains », a ajouté Castaner, précisant qu’un tiers des établissements fermés ont entre-temps rouvert.

    En Seine-Saint-Denis, sept quartiers vont faire « l’objet d’une attention particulière ». Ils auront droit également à « une politique de la ville et de la rénovation urbaine » dans le but de favoriser la mixité sociale, a garanti Christophe Castaner.

    Share.

    Comments are closed.