France: journée de grève contre le Code du travail, perturbations dans les transports

159

Attention pour ceux qui se rendent en France aujourd’hui, les manifestations et grèves contre les ordonnances réformant le Code du travail devraient perturber le trafic, en particulier sur les rails.

Brest, Annecy, Lille… Plus de 180 manifestations et 4000 appels à la grève contre le projet de réforme du Code du travail ont été recensés par la CGT. À Paris, le cortège devrait quitter la place de la Bastille à 14 heures. Si l’ampleur de la mobilisation reste encore difficile à évaluer, elle ne devrait pas épargner le secteur des transports. Le Figaro fait le point sur l’ensemble des perturbations à prévoir.

 

  • Le trafic affecté sur les RER A et B en Île-de-France

À la RATP, la CGT, SUD, FO et UNSA ont déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble des personnels. Aucune perturbation n’est à redouter du côté des métros. Les trafics des bus et tramways devraient être «quasiment» normaux, soutient la régie des transports parisiens sur son site internet. En revanche, les usagers du RER devront faire preuve de patience. Sur la ligne A, deux trains sur trois devraient circuler, «avec une interconnexion maintenue avec le réseau SNCF». Quant au RER B, il est prévu «qu’un train sur deux» circule avec un changement de train à la gare du Nord.

Des pertubations sont aussi à prévoir sur les trois autres lignes du RER gérées par la SNCF. Il faudra prévoir deux trains sur trois sur les lignes C et D et E Transilien SNCF «sur les axes Haussmann Saint-Lazare/Villiers sur Marne et Haussmann Saint-Lazare/Chelles Gournay».

 

  • Des perturbations sur le Transilien et les TER

La circulation des trains pourrait être aussi touchée, la CGT-Cheminots et SUD-Rail appellent en effet à la grève. Contactée par Le Figaro, la SNCF indique que le trafic devrait être normal sur les lignes TGV, Eurostar et Thalys. En régions, certains TER pourraient en revanche voir leur trafic affecté. La circulation est «conforme aux prévisions» et la «majorité des lignes fonctionnent normalement», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la SNCF, mardi matin.

Le Transilien devrait connaître des difficultés de circulation. La ligne L sur «l’axe Noisy le Roi/Saint-Germain en Laye Grande Ceinture» sera perturbée. «Le service entre Noisy le Roi et Saint-Germain en Laye Grande Ceinture est assuré par des bus de remplacement», détaille le site Transilien. La ligne P, sur l’axe Paris-Meaux, sera également concernée. Quant aux usagers de la ligne R, ils devront prévoir «un train sur deux» entre la gare de Lyon et Montargis ainsi qu’entre la gare de Lyon et Montereau. Les autres lignes de banlieue N et U devraient être un peu moins perturbées avec respectivement 3 trains sur 4 et 4 trains sur 5. «La SNCF recommande aux voyageurs de consulter préalablement les sites internet et applications mobiles pour préparer leur déplacements», conseille la compagnie ferroviaire.

 

  • Trafic normal dans les airs

Chez les contrôleurs aériens, l’Usac-CGT appelle à s’opposer «par la grève et dans les manifestations» au «démantèlement du code du travail». La Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) indique qu’il ne devrait pas y avoir de perturbations. «Il y aura peut-être des retards, mais pas d’annulations», détaille-t-elle au Figaro. «S’il y en a, elles sont du ressort des compagnies aériennes».

Chez Air France, CGT, FO et SUD ont déposé des préavis de grève pour le mardi 12 septembre. Pour autant, la compagnie aérienne hexagonale spécifie que le mouvement social «ne devrait pas engendrer de perturbations sur son programme de vol». «Quelques retards ne sont pas exclus», précise-t-elle toutefois au Figaro. La compagnie aérienne Ryanair a annoncé l’annulation de 110 vols.

 

  • Et sur les routes?

Les fédérations CGT et FO des transports appellent aussi les routiers à faire grève. Difficile pour l’heure d’établir si le mouvement aura des répercussions sur le trafic routier. Contacté par Le Figaro, Bison futé n’était pas en mesure de répondre davantage à cette question.