H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les tests PCR et antigéniques deviennent payants à partir de ce mercredi pour les touristes étrangers venant en France, une décision défendue par le gouvernement au nom du principe de la réciprocité.

    Les touristes étrangers devront débourser de leurs poches 49 euros pour les tests PCR et 29 euros pour les antigéniques.

    Un arrêté publié mardi précise que la gratuité des tests sera encore possible pour les « non résidents » à condition qu’ils disposent d’une prescription médicale ou qu’ils soient « identifiés comme cas contact, sur présentation de la carte européenne d’assurance-maladie pour les personnes relevant d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Europe économique européen ou de Suisse ».

    « Il s’agit d’une mesure de réciprocité parce que la France était une exception européenne, voire mondiale », a expliqué mercredi sur France info Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme.

    Face aux critiques à l’encontre de cette mesure qui pourrait être préjudiciable au tourisme en France déjà affecté par la crise pandémique mondiale, le responsable gouvernemental a répondu qu’ »on a mis des tarifs qui restent très accessibles. On reste concurrentiels de ce point de vue là. (…) Avant, c’était ‘Venez chez nous, c’est gratuit’, maintenant c’est ‘Venez chez nous, c’est moins cher' », a-t-il dit.

    En mai dernier, l’exécutif français avait pourtant annoncé qu’il allait instituer la gratuité des tests PCR pour les touristes étrangers avant de rentrer chez eux, une mesure défendue comme « un élément d’attractivité touristique » et « un enjeu économique » pour la France.

    Depuis le début de la crise en mars 2020, le tourisme en France a été mis à mal par les restrictions de déplacements internationaux, avec plusieurs mois de mise à l’arrêt total. Selon les estimations d’Atout France, l’économie française aurait perdu 61 milliards d’euros de recettes touristiques l’année passée.

    Share.

    Comments are closed.