France: un buste du général de Gaulle vandalisé

106

Un buste du général de Gaulle a été vandalisé dans la commune d’Hautmont (nord de la France), la tête recouverte de peinture fluo orange et le piédestal tagué d’un « esclavagiste » également inscrit en orange, a-t-on appris lundi auprès du maire.

Cette vandalisation intervient dans un climat tendu en France, où ont eu lieu plusieurs manifestations contre le racisme et les violences policières, et où le débat mémoriel est de nouveau très vif. Le président français Emmanuel Macron a assuré dans son allocution dimanche soir que la France se montrerait « intraitable » face au racisme mais a martelé qu’elle « n’effacerait aucune trace ni aucun nom de son histoire », et « ne déboulonnerait pas de statue ».

La dégradation du buste de De Gaulle survient aussi à quelques jours des 80 ans de son appel du 18 juin 1940, et l’année du cinquantième anniversaire de sa mort.

Ce sont des élus du conseil municipal qui ont été alertés dans la matinée, a rapporté à l’AFP le maire de Hautmont Joël Wilmotte. Les services techniques de la mairie ont depuis nettoyé la statue, qui figure à cet emplacement depuis une « vingtaine d’années ».

 

 

Lire aussi: Vidéo. Des statues de Christophe Colomb attaquées à Boston, à Miami et en Virginie

 

 

« C’est tout à fait scandaleux », a réagi Wilmotte, dénonçant un « comportement inadmissible » et un « amalgame » dans le cadre du « débat médiatique » autour du racisme et des statues dégradées. La mairie a porté plainte.

« Quelques jours avant les commémorations de l’appel du 18 juin, à l’heure où nous devons nous souvenir que le général de Gaulle a fait vivre la flamme de la Résistance, la vandalisation de cette statue à Hautmont est scandaleuse », a tweeté le président du Conseil régional Xavier Bertrand. « Cela appelle des sanctions fortes ! ».

Depuis le décès de George Floyd, un Américain noir mort aux Etats-Unis le 25 mai sous le genou d’un policier blanc lors de son interpellation, des protestations antiracistes ont donné lieu dans le monde au déboulonnage ou à la dégradation de plusieurs statues de personnalités controversées, comme l’explorateur du XVe siècle Christophe Colomb.