Français de l’étranger: le camp El Guerrab répond à Erwan Davoux

829
Crédit: DR

Dans une déclaration à H24Info, l’entourage du député franco-marocain M’jid El Guerrab se prononce sur les propos tenus récemment par l’ex-candidat de Les Républicains à la 9e circonscription des Français de l’étranger.

Erwan Davoux a récemment tenu une conférence de presse afin de présenter son nouveau parti, le Rassemblement Pour la Neuvième circonscription (RP9). Mais le candidat malheureux aux dernières élections législatives dans la 9e circonscription des Français de l’étranger a également profité de l’occasion pour s’attaquer à M’jid El Guerrab, mis en examen pour violence volontaire avec arme. Pour Davoux, le député français d’origine marocaine «aurait tout à gagner en remettant son mandat en jeu pour voir s’il a toujours la confiance de ses électeurs». Contactée par H24info, une source proche d’El Guerrab réagit à ces propos:

  • Dépassement du budget de campagne plafonné

«La commission nationale des comptes de campagnes a certifié de manière officielle les comptes de campagne de M’jid El Guerrab. Des élections anticipées ne sont donc pas à l’ordre du jour. M’jid El Guerrab a décidé de porter plainte contre Erwan Davoux pour propos diffamatoires». Des élections anticipées ne sont donc pas envisageables.

  • La 9e circonscription handicapée après la mise en examen d’El Guerrab

«M’jid El Guerrab exerce son mandat de la manière la plus normale et la plus sereine possible. Il tient des permanences dans la plupart des pays de la circonscription, répond à l’ensemble des sollicitations qu’il reçoit à l’Assemblée nationale».

«M’jid prend l’affaire très à cœur, et est en lien permanent avec les associations des parents d’élèves. Il va utiliser tous les leviers possibles pour résoudre ce problème».