Finlande: un terroriste marocain condamné à perpétuité

Un tribunal finlandais a condamné à la prison à vie le marocain Abderrahmane Bouanane, auteur de l’attaque au couteau qui a causé la mort de deux femmes et fait huit blessés, le 16 août dernier dans la ville de Turku. 
Selon la RTVE, Abderrahmane Bouanane a été condamné pour deux chefs d’inculpation, assassinats et huit tentatives de meurtre avec une motivation terroriste. C’est le premier procès de ce genre dans l’histoire du pays nordique.
Pour rappel, Bouanane, 23 ans, est arrivé en Finlande en 2016, en tant que demandeur d’asile sous une fausse identité et a été placé dans un refuge près de Turku pendant que les autorités de l’immigration traitaient son cas.
Après s’être vu refuser une première fois l’asile, Bouanane fait appel de la décision et pendant l’attente du jugement final, selon l’enquête de la police,  il aurait rencontré un Ouzbeks extrémiste nommé Zuhriddin Rashidov et c’est à ce moment qu’il s’est radicalisé.
Lire aussi: attaques de Barcelone et de Cambrils: ce que l'on sait
Outré par la solidarité du monde occidental lors des attentats à Barcelone et à Cambrils, le jeune homme est allé avec deux couteaux de cuisine sur la place centrale de Turku dans l’intention de tuer au moins deux personnes  « et de leur couper la tête » et de mourir en tant que martyr. Pour lui, c’est sa façon de dénoncer  les atrocités en Syrie et l’inaction de la communauté internationale.
Durant son procès le marocain a expliqué qu’il était en «en guerre contre les femmes», il a donc choisi au hasard plusieurs femmes dans la rue. La première âgée de 31 ans, distribuait des tracts dans la rue lorsqu’elle a été plusieurs fois poignardé. Bouanane a tenté de la décapité avec son couteau, mais en vain. Le terroriste s’est vu ralentir dans sa frénésie par Hassan Alazawii, 26 ans, qui a reçu un coup de couteau. Abderrahmane continu quand même sa course macabre et blesse 7 personnes avant que la police lui tire une balle dans la jambe.