Fin du calvaire des Syriens bloqués entre l’Algérie et le Maroc

68

L’Algérie a annoncé, jeudi 1er juin, qu’elle va accueillir le groupe de ressortissants syriens bloqués depuis plus d’un mois à sa frontière avec le Maroc.

Dénouement dans l’affaire des 41 réfugiés syriens bloqués à la frontière entre l’Algérie et le Maroc depuis le 17 avril 2017.

L’Algérie a annoncé qu’elle allait accueillir, à titre humanitaire, ce groupe de ressortissants syriens à l’issue d’une visite jeudi d’un représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR).

Le ministère des Affaires étrangères algérien a précisé que ces syriens seront accueillis sur le territoire algérien et qu’un hébergement leur sera assuré ainsi que des soins.

Pour rappel, le HCR avait interpelé mardi 30 mai, l’Algérie et le Maroc pour qu’ils permettent aux réfugiés bloqués à leur frontière commune de rejoindre un lieu sûr.