Facebook exclut des groupes de partis britanniques d’extrême droite de ses pages et d’Instagram

Le réseau social Facebook a annoncé, jeudi, avoir exclu de ses pages et de sa filiale Instagram plusieurs groupes représentant des partis britanniques d’extrême droite, estimant qu’ils « semaient la haine ». 

« Les individus et organisations qui propagent la haine, attaquent ou appellent à l’exclusion des autres sur la base de ce qu’ils sont, n’ont pas leur place sur Facebook », a déclaré un porte-parole du géant américain dans un courrier électronique, relayé par les médias.

La liste des groupes bannis comprend notamment le parti d’extrême droite « British National Party », « Britain First », une micro-formation islamophobe, et « English Defense League », un groupe prétendant « lutter contre la menace islamiste ».

Lire aussi: Facebook, Messenger, Whatsapp et Instagram: pannes massives à travers le monde

Ce dernier a été créé par Stephen Yaxley-Lennon, plus connu sous le pseudonyme de Tommy Robinson, qui a été accusé d’avoir « régulièrement violé » les règles de Facebook en proférant des messages haineux et qui a vu sa page personnelle supprimée en février dernier. Critiqué assez souvent pour la gestion de ses contenus, le réseau bleu a multiplié les mesures de répression en vue « nettoyer » ses pages des contenus indésirables.