Espagne: réouverture des frontières terrestres avec la France et le Portugal le 22 juin

L’Espagne rouvrira le 22 juin ses frontières terrestres avec la France et le Portugal, trois mois après les avoir fermées pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé jeudi la ministre du Tourisme Reyes Maroto.

« Dans le cas de la France et du Portugal, je voulais vous confirmer qu’à partir du 22 juin les restrictions à la mobilité terrestre seront éliminées », a-t-elle expliqué lors d’une rencontre avec la presse internationale, soulignant qu' »en principe (…) les quarantaines seront éliminées ».

« C’est très important car cela va nous permettre de récupérer un volume important de touristes, français comme portugais », a-t-elle souligné.

Une quarantaine de 14 jours pour les voyageurs arrivant de l’étranger avait été instaurée le 15 mai jusqu’au 1er juillet.

Elle restera toutefois en vigueur jusqu’au 1er juillet pour les arrivées par voie aérienne en Espagne, a précisé la ministre.

Mais « il y a en ce moment un débat pour supprimer cette quarantaine avant le 1er juillet, au vu de l’amélioration des résultats épidémiologiques de l’Espagne », a-t-elle affirmé.

« Je ne peux vous en donner la certitude aujourd’hui (…) mais si les conditions sont réunies pour éliminer les quarantaines avant le 1er juillet, nous le ferons », a-t-elle ajouté.

 

Lire aussi. Maroc-Espagne: l’opération transit ne débutera pas en juin

 

Les frontières terrestres avaient été fermées mi-mars lors de l’entrée en vigueur de l’état d’alerte destiné à lutter contre la pandémie. Seuls les passages de personnes ou de biens essentiels étaient autorisés (personnel médical, alimentation…).

L’état d’alerte prendra fin le 21 juin après avoir été prolongé une dernière fois mercredi par le parlement.

Une fois l’état d’alerte levé, « ces restrictions seront éliminées et la mobilité reprendra avec ces pays si importants », a dit la ministre.

En outre, quelque 6.000 touristes allemands devraient pouvoir se rendre aux Baléares « à partir de la seconde moitié du mois de juin », dans le cadre d’un projet pilote entre le gouvernement régional de l’archipel et le tour-opérateur allemand TUI, a déclaré Mme Maroto.