Espagne: Rajoy appelle à un gouvernement viable en Catalogne

106

Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a appelé lundi à la formation d’un exécutif régional viable en Catalogne qui respecte la loi et qui soit capable de s’engager dans un dialogue « sérieux ».
La Catalogne ne peut pas être dotée d’un gouvernement « non viable », a dit Rajoy à Vigo (nord-ouest), lors d’une rencontre organisée par le Cercle des entrepreneurs de Galice, réagissant ainsi à la nomination par le président de l’exécutif régional de la Catalogne, Quim Torra, de deux anciens conseillers (ministres régionaux) emprisonnés et de deux autres exilés comme membres de son nouveau cabinet.
Soulignant qu’il a agi avec prudence face au défi sécessionniste en Catalogne, M. Rajoy a mis l’accent sur la nécessité de respecter les règles de cohabitation dans cette région autonome espagnole.
Le chef de l’exécutif central a mis en garde, dans le même contexte, contre les risques que représente pour l’économie espagnole la situation d’incertitude vécue en Catalogne.
Le nouveau président du gouvernement de la Catalogne, Quim Torra, a dévoilé samedi la liste des membres de son cabinet parmi lesquels figurent deux anciens conseillers (ministres régionaux) emprisonnés et deux autres ayant fui à l’étranger après la déclaration illégale de l’indépendance de cette région autonome en octobre 2017.
M. Torra a annoncé la composition de son cabinet après avoir signé le même jour le décret structurant son gouvernement et portant nomination des conseillers de l’exécutif régional.
Toutefois, le gouvernement espagnol pourrait agir contre le décret de nomination du nouvel exécutif catalan, étant donné que des personnes poursuivies par la justice figurent parmi les membres nommés.