Espagne: plus de 3 tonnes de cocaïne saisies

305

La police nationale espagnole a annoncé, mercredi, le démantèlement du plus grand réseau criminel s’activant dans le trafic de drogue et le blanchiment d’argent à l’est de l’Espagne.

Cette opération, menée en collaboration avec l’Europol et les autorités policières de plusieurs pays, dont la Roumanie, la Suède, le Portugal, la Grande-Bretagne et la Colombie, s’est soldée par la saisie de 3.200 kilos de cocaïne et l’arrestation de 81 membres présumés de ce réseau, a précisé la même source dans un communiqué.

L’enquête a débuté en janvier 2018 lorsque la police nationale avait pris connaissance de l’existence d’une organisation criminelle, basée à Alicante (est de l’Espagne), qui s’adonnait au trafic de drogue à grande échelle, ainsi qu’au blanchiment de l’argent, suite à quoi un dispositif sécuritaire important a été déployé permettant de démanteler cette organisation « parfaitement structurée ».

Il a permis aussi de détecter un groupe criminel suédois très puissant avec lequel l’organisation démantelée était entrée en contact afin d’améliorer ses infrastructures et ses capacités, fait savoir le communiqué, notant qu’il a été procédé à l’arrestation du chef dudit groupe et de trois de ses collaborateurs, grâce à la collaboration avec la police suédoise.

Au total, 150 personnes ont participé aux enquêtes menées dans le cadre de cette opération, qui a permis aussi de saisir 3 armes à feu, des bijoux, des pierres précieuses, 73 véhicules, 2 voiliers, un yacht et 2.000.000 euros en espèces.

LIRE AUSSI: Cannabis: le Maroc peut-il surfer sur la vague verte?

Les agents de police ont également localisé des biens appartenant à cette organisation d’une valeur de 20 millions d’euros et bloqué 800 de ses comptes bancaires, note la même source, relevant que l’enquête reste toujours ouverte.