Espagne: démission du ministre de la Culture

349

Après avoir été rattrapé par des révélations sur ses déboires passés avec le fisc, le ministre de la culture espagnol, Maxime Huerta a démissionné de son poste.
Le ministre de la culture espagnol, Maxim Huerta, a démissionné aujourd’hui après avoir été rattrapé par des révélations sur ses déboires passés avec le fisc, premier coup dur pour le tout nouveau gouvernement de Pedro Sanchez. «Je démissionne», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, une semaine exactement après l’annonce de sa nomination, tout en clamant son «innocence».
Le ministre de la culture faisait face aux appels à la démission de la gauche radicale et de la droite. Alors que ces révélations suscitaient une vive polémique, il avait convoqué une conférence de presse au ministère à 16h. Le ministre espagnol de la culture a été accusé par la presse locale d’évasion fiscale lorsqu’il travaillait comme journaliste à la télévision il y a dix ans. Il clame son innocence et dit avoir versé une amende au ministère des Finances pour ses impôts entre 2006-2008 après un changement de la méthode de calcul du le Trésor public.