H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le groupe de chaînes de télévision et de radios espagnol a interdit à ses journalistes de se rendre à un voyage de presse organisé par le Polisario. Ils étaient invités, avec d’autres médias, à interviewer Brahim Ghali.

    Les journalistes de la RTVE (Radiotelevisión española), groupe audiovisuel public espagnol, ont été interdits de participer à un voyage de presse à destination des camps de Tindouf. Dans un communiqué diffusé le 8 octobre, trois syndicats représentant les journalistes du groupe ont dénoncé cette décision.

    « Nous exprimons notre rejet total de la décision, apparemment irrévocable, prise par la direction, que les journalistes de la RTVE ne participent pas » à ce déplacement organisé par le Front du Polisario, dans les camps de Tindouf, lit-on dans le communiqué. Selon les trois représentations syndicales, les journalistes qui feront le déplacement auront la possibilité d’interviewer Brahim Ghali, apprend-t-on.

    Lors d’une réunion tenue le 8 octobre, Esteve Crespo, directeur des contenus informatifs de la RTVE, a réaffirmé que le voyage en question « n’allait pas se faire ». Il a notamment estimé que « le moment était délicat » et que si une équipe de journalistes devait être envoyée, elle resterait « hypothéquée » pendant plusieurs jours sur place.

    Des arguments « inacceptables », ont estimé les trois représentations syndicales des journalistes, appelant le président du groupe José Manuel Pérez Tornero à leur fournir plus d’explications.

    Cette décision intervient au moment où l’ex ministre des Affaires Etrangères, Arancha Gonzalez Laya, comparait devant le juge du tribunal d’instruction numéro 7 de Saragosse, qui enquête sur l’entrée illégale de Brahim Ghali, en Espagne le 18 avril dernier.

    Share.

    Comments are closed.