France: enquête ouverte sur le survol d'une résidence présidentielle par un drone

DR.

Une enquête a été ouverte lundi à la suite du survol, le jour même, par un drone, du fort de Brégançon, dans le sud-est de la France, où le président Emmanuel Macron passe des vacances, a-t-on appris auprès du service de presse de l’Élysée.
« Une enquête est en cours concernant ce survol », a indiqué l’Élysée (la présidence) à l’AFP, se refusant, en raison de cette enquête, d’indiquer si l’engin a été ou non abattu.
Le chef de l’État français est arrivé vendredi avec son épouse au fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas (Var), résidence d’été des présidents de la République sur les bords de la Méditerranée.
Après une rencontre diplomatique vendredi soir avec la Première ministre britannique Theresa May, le président Macron, qui doit passer quinze jours sur place, n’a fait aucune apparition publique.
Selon l’Élysée, l’ensemble de son programme de congés est privé.