En Irak, un « mufti » obèse de Daesh arrêté et transporté en camion

Shifa al-Nima, «mufti» obèse de l' Etat islamique, a été arrêté en Irak, transporté à l'arrière d'un camion à cause de son poids. Photo: Twitter/@MaajidNawaz

Shifa al-Nima, un « mufti » revendiqué du groupe terroriste dit « Etat Islamique », a été arrêté la nuit dernière à Mossoul par les forces de sécurité irakiennes. Son obésité a nécessité de le transporter à l’arrière d’un camion. 

Shifa al-Nima, considéré comme l’une des plus grandes captures de ces derniers mois, a été découvert la nuit dernière dans son trou de mine à Mossoul par les forces de sécurité irakiennes, apprend-on à la lecture du site DailyMail. Il a été transporté à l’arrière d’un camion en raison de son obésité.

Surnommé « Jabba le Hutt » d’après le méchant personnage de Star Wars en forme de limace, le chef religieux avait émis des fatwas provoquant l’exécution d’érudits et de religieux, ainsi que la destruction d’une ancienne tombe de la ville.

Après avoir constaté que le terroriste était trop gros pour se rendre dans une voiture de police, les forces de sécurité l’ont chargé à l’arrière d’un camion. DR

Le terroriste, qui n’a pas pu être transporté dans une voiture de police, a été photographié la nuit dernière contre une mitrailleuse montée à l’arrière d’un véhicule. On ne sait pas comment l’homme, qui pesait plus de 135 kg, a été retiré de sa cachette.

La police irakienne a déclaré que le « mufti » était considéré comme l’un des principaux dirigeants de l’Etat islamique, poursuit le média. Al-Nima, également connu sous le nom d’Abou Abdul-Bari, a été accusé d’avoir ordonné la destruction du tombeau du prophète Yunus, à Mossoul, ce qui a été effectuée en 2014.

L’ancien sanctuaire était considéré comme le dernier lieu de repos du prophète par les chrétiens et les musulmans. Un Britannique qui s’est battu contre l’EI en Syrie, Macer Gifford, a tweeté: « Je suis ravi de dire que le Jabba le Hutt de l’État Islamique a été capturé à Mossoul. Il est responsable de l’exécution de plusieurs hommes, femmes et enfants. Cet animal a violé et assassiné ».

Le militant britannique et fondateur du groupe de réflexion anti-extrémiste, Maajid Nawaz, a également salué l’arrestation et a déclaré: « Il est bon que les Syriens, les Irakiens et d’autres soient témoins de l’avilissement de cette racaille. C’est ce qu’il est, cet obèse, cet immobile et cet humilié, encore un autre coup porté aux imbéciles de l’Etat Islamique qui pensaient que Dieu était avec eux. (…) C’était une bonne journée pour la Force et une mauvaise journée pour le mal ».