Egypte: la police tue six jihadistes présumés lors d’un raid

19
DR.

La police égyptienne a tué six jihadistes présumés lors d’une opération dans une zone montagneuse du sud du pays, a annoncé samedi le ministère de l’Intérieur.

Une fusillade a éclaté quand la police a lancé un raid contre le repaire de ces jihadistes présumés, dans la province de Sohag, à environ 460 km du Caire, selon la même source.

Lire aussi: L'Egypte veut annuler la diffusion d'une interview de Sissi sur Israël

Des armes et des munitions ont été saisies lors de cette opération contre ces éléments « terroristes », a indiqué le ministère dans un communiqué.

L’Egypte affronte des mouvements extrémistes, dont le groupe Etat islamique (EI), notamment depuis la destitution par l’armée du président islamiste démocratiquement élu Mohamed Morsi en 2013. Cette destitution a été suivie d’une répression contre les partisans de l’ancien chef de l’Etat et contre des militants de l’opposition laïque.

Lire aussi: Egypte: "40 terroristes" tués après une attaque contre des touristes

La branche égyptienne de l’EI est particulièrement active dans le nord de la péninsule du Sinaï (est) mais a également perpétré des attaques dans d’autres régions du pays.