Egypte: la justice ordonne aux autorités de dire où se trouve un ex-député porté disparu

L’ex-député de l’opposition Mostafa Al Naggar, ancienne figure du soulèvement populaire de 2011 qui a renversé le président Hosni Moubarak, est porté disparu depuis septembre. Crédit: DR

Une cour administrative égyptienne a rendu une décision exigeant du ministère de l’Intérieur qu’il révèle où se trouve l’ex-député d’opposition Mostafa al-Naggar disparu depuis 2018.

Aucune nouvelle de Mostafa al-Naggar, ancienne figure du soulèvement populaire de 2011 qui a renversé le président Hosni Moubarak, n’est disponible depuis septembre 2018. Sa disparition a suscité des spéculations selon lesquelles il serait en détention dans un lieu tenu secret.

Les organisations de défense des droits humains affirment régulièrement que les autorités égyptiennes pratiquent les disparitions forcées dans le but de museler toute opposition au régime autoritaire d’Abdel Fattah al-Sissi, président depuis 2014.

 

Lire aussi: L’Egypte bouclera une troisième année sous état d’urgence

 

« Nous attendons qu’elles (les autorités) nous disent où il se trouve », a dit à l’AFP l’épouse de l’ancien parlementaire Shymaa Afifi. Cette décision de la cour administrative rendue samedi prendra effet dans le courant du mois prochain, obligeant le ministère de l’Intérieur à révéler où se trouve Mostafa al-Naggar, a-t-elle assuré. Selon Mme Afifi, la décision de justice « ouvre les portes de l’espoir ».

De son côté, la Commission pour les droits et la liberté, une ONG locale qui a réclamé la remise en liberté de Mostafa al-Naggar, a confirmé cette semaine la décision de la Cour.

En octobre 2018, peu après la disparition de M. al-Naggar, l’Organisme général de l’information avait publié un communiqué niant l’arrestation de l’ancien élu et affirmant qu’il fuyait au contraire une peine de trois ans de prison prononcée contre lui.