Edward Snowden publie ses mémoires mi-septembre

Le lanceur d’alerte américain Edward Snowden, qui a dénoncé la surveillance massive aux Etats-Unis et a été inculpé d’espionnage dans son pays, sortira le 17 septembre ses mémoires, publiées simultanément dans une vingtaine de pays, a indiqué jeudi son éditeur français.

L’ouvrage original intitulé « Permanent record », écrit entièrement par Snowden lui-même, sera publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis le 17 septembre.

La version française « Mémoire vive » paraîtra aux éditions du Seuil, en même temps qu’au Brésil, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou encore à Taïwan.

Sur la couverture française de ce livre-témoignage, apparait le visage juvénile d’Edward Snowden, employé de la NSA devenu lanceur d’alerte accusé de haute trahison par les Etats-Unis et désormais réfugié en Russie.

« Edward J. Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays », déclare John Sargent, le président de Macmillan USA, cité dans le communiqué du Seuil.

« Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non, c’est une fabuleuse histoire américaine. Il n’y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait », poursuit-il.

En 2013, Edward Snowden avait révélé l’existence d’un système de surveillance mondiale des communications et d’internet. Il vit depuis en exil. Les Etats-Unis l’ont inculpé pour espionnage et vols de secrets d’Etat.

Sa vie a été portée à l’écran dans un film éponyme tourné par Oliver Stone, avec Joseph Gordon-Levitt dans le rôle-titre et il apparait dans « Citizenfour » (2014), un documentaire oscarisé où il est filmé en cavale, dans une chambre d’hôtel à Hong Kong.