Drogue. Bientôt un vaccin contre la dépendance à l’héroïne

289

Un vaccin expérimental testé chez des rats puis sur des macaques rhésus, s’est avéré prometteur contre la dépendance à l’héroïne. Véritable avancée et grand espoir pour les 10 millions de personnes dépendantes dans le monde.

Éradiquer la dépendance à l’héroïne grâce à une simple injection. Voici le pari fou d’une équipe de chercheurs du Scripps research institute, l’un des plus grands centres de recherche privés du monde. Après plus de huit ans de travail et un premier succès sur des rongeurs en 2016, leur vaccin arrive aujourd’hui à empêcher l’héroïne d’atteindre le cerveau de macaques rhésus. Une étape essentielle, précise l’institut Scripps.

Maintenant, il ne reste plus qu’à voir comment serait le résultat des tests cliniques sur l’être humain. « Le test sur les singes est une bonne chose, mais cette espèce reste assez éloignée de la nôtre. Je crains que le passage à l’être humain ne soit pas efficace », précise Serge Ahmed, directeur de recherche au CNRS au Huffingtonpost. Mais si cela fonctionne, le bénéfice serait grandiose vu le grand nombre de dépendants qui souhaiteraient  se sevrer et définitivement abandonner cette drogue très dangereuse.