Un dirigeant allemand d'extrême droite se convertit à l'islam

3209

Un responsable régional du parti d’extrême droite allemande alternative für Deutschland (AfD), formation connue pour sa xénophobie et sa haine des musulmans, a démissionné de son poste et s’est converti à l’islam.
Arthur Wagner, qui a quitté ses fonctions à la direction du parti dans le Land de Brandebourg, demeure néanmoins membre de l’AfD, a précisé la formation politique. L’AfD est devenue en septembre la troisième force politique au Bundestag à l’issue des élections législatives fédérales qui l’ont vue obtenir 12,6 % des suffrages.
Un porte-parole de l’AfD, Daniel Friese, a expliqué au Berliner Zeitung que le parti respectait la liberté de culte inscrite dans la Constitution allemande. Arthur Wagner a démissionné de ses fonctions locales le 11 janvier, a-t-il dit, et ce n’est que par la suite qu’on a appris sa conversion à l’islam. L’intéressé a refusé de s’exprimer devant la presse et fait savoir que cette affaire relevait du domaine privé.