H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Les Palestiniens retourneront prier jeudi à la mosquée Al-Aqsa, sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est annexée, a indiqué un responsable religieux musulman après le retrait par Israël de toutes les mesures de sécurité mises en place mi-juillet aux entrées de ce site sensible.

    « Les autorités religieuses musulmanes à Jérusalem appellent les Palestiniens à entrer à Al-Aqsa pour faire la prière de l’après-midi », a déclaré un responsable du Waqf, l’organisme chargé des biens musulmans à Jérusalem, lors d’une conférence de presse.

    Des rails et échafaudages récemment montés, où avaient été installées des caméras de surveillance, ont été retirés aux premières heures jeudi par les autorités israéliennes après le retrait des détecteurs de métaux mardi.

    Les autorités musulmanes maintenaient depuis une dizaine de jours l’appel à boycotter l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam, protestant contre les nouvelles mesures de sécurité israéliennes aux entrées de ce site.

    La mise en place de ces nouvelles mesures de sécurité le 16 juillet, deux jours après une attaque qui a coûté la vie à deux policiers israéliens près de l’esplanade des Mosquées, avait provoqué d’importantes tensions. La situation avait rapidement dégénéré en affrontements violents à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées, faisant cinq morts palestiniens la semaine dernière et des dizaines de blessés.

    Trois Israéliens ont également été tués pendant la même période par un Palestinien dans une colonie israélienne en Cisjordanie occupée.

    Réaction du roi Mohammed VI

    La situation tendue qui prévaut actuellement à Jérusalem inquiète non seulement la communauté internationale, mais également, et surtout, le monde musulman. En particulier, le roi Mohammed VI a interpellé mercredi le Secrétaire Général des Nations Unies sur les politiques israéliennes inacceptables à Jérusalem et appelé la communauté internationale à agir avec fermeté pour amener Israël à mettre fin à ces pratiques.

    En sa qualité de président du Comité Al Qods, le roi du Maroc a, en effet, adressé une lettre à Antonio Guterres, dans laquelle il insiste sur la nécessité pour la communauté internationale et ses forces agissantes d’agir avec fermeté pour amener Israël à mettre fin à ces pratiques qui visent à imposer le fait accompli et à décider de manière unilatérale du sort de la ville de Jérusalem, qui doit être traité dans le cadre des négociations du règlement définitif.

     

    H24Info avec AFP

    Share.

    Comments are closed.