Désarmement: l’UE appelle Moscou à des mesures « immédiates » pour respecter le traité INF

18
DR.

L’Union européenne a appelé dimanche la Russie à prendre des mesures « immédiatement » pour assurer le respect du traité de désarmement nucléaire INF, auquel Moscou a formalisé début juillet la suspension de sa participation.

« Nous sommes profondément préoccupés par l’évolution de la situation concernant le traité INF, qui pourrait prendre fin le 2 août 2019 », a déclaré la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, dans un communiqué au nom de l’UE.

Signé pendant la Guerre froide, cet accord sur les armes à portée intermédiaire avait été dénoncé par Donald Trump en février, puis par Moscou dans la foulée, les deux pays s’accusant mutuellement de le violer. Vladimir Poutine a ratifié le 3 juillet la suspension de la participation de la Russie.

Lire aussi: Pétrole: l'Iran dénonce l'unilatéralisme de l'entente entre Ryad et Moscou

Faute d’évolution, le retrait des deux pays va provoquer la fin le 2 août de cet accord bilatéral conclu en 1987 pendant la Guerre froide, qui avait permis l’élimination des missiles balistiques et de croisière SS20 russes et Pershing américains déployés en Europe.

« Les prochains jours représentent la dernière occasion pour le dialogue et pour prendre les mesures nécessaires afin de préserver cette composante importante de l’architecture de sécurité européenne », a dit Mme Mogherini au nom de l’UE.

Elle a appelé la Russie « à répondre efficacement aux graves préoccupations » au sujet « du développement, des essais en vol et du déploiement de son système de missiles au sol 9M729 et aux graves préoccupations que cela a suscitées sur un non-respect du traité INF ».

Maîtrise des armements

« Des mesures substantielles et transparentes doivent être prises immédiatement pour assurer le respect intégral et vérifiable des dispositions » du texte, a-t-elle exhorté.

Le traité INF, qui a interdit le déploiement de missiles terrestres d’une portée de 500 à 5500 kilomètres en Europe, est considéré comme la pierre angulaire de la maîtrise des armements.

Lire aussi: Incendie d'un avion à Moscou: Mohammed VI adresse ses condoléances à Poutine

Sa disparition menace le nouveau traité Start négocié entre les Etats-Unis et la Russie pour réduire les plafonds fixés pour les têtes nucléaires stratégiques et fait craindre à l’UE le lancement d’une nouvelle course aux armements.

« S’il se révèle impossible de sauver le traité INF, alors la réaction de l’Otan sera coordonnée et défensive », a mis en garde le 5 juillet Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan, qui exige que la Russie détruise son nouveau système de missiles avant le 2 août.