Démantèlement d’un trafic de stupéfiants entre le Maroc, la France et l’Espagne

3381

Neuf personnes ont été interpellées, le 11 décembre, dans l’est de la France dans le cadre de l’enquête sur un trafic de stupéfiants organisé entre ce pays, le Maroc et l’Espagne.

Après sept mois d’enquête, cette opération a mobilisé 150 gendarmes français et a permis de saisir la somme de 95.000 euros. Un tiers de la somme saisie était en liquide et le reste sur des comptes bancaires. Par ailleurs, trois véhicules, des vêtements de luxe, de nombreux téléphones portables ainsi que du matériel de conditionnement ont aussi été saisis.

Une petite quantité de cocaïne (40 grammes), 500 grammes d’herbe et une dizaine de kilos de résine de cannabis ont également été retrouvés lors de perquisitions.

Le cœur du réseau était implanté dans la banlieue de la ville de Lyon (centre-est). Des surveillances y ont permis de repérer les protagonistes puis de remonter la filière jusqu’en Espagne et au Maroc, où des voyages liés au trafic, évalué à une centaine de kilos de produits, ont été «matérialisés» grâce à la coopération de services étrangers.