Découverte au Brésil d’un nouveau variant du covid-19 plus contagieux

Woman with face mask and Brazilian flag on background

Un groupe de chercheurs brésiliens a identifié une nouvelle mutation de Covid-19 qui circule dans différentes régions du pays depuis des semaines et qui est, tout comme le premier variant de Manaus (P1), plus contagieuse que la souche d’origine.

La nouvelle souche a été identifiée après que des chercheurs de cinq centres scientifiques et universitaires du pays ont étudié la séquence génétique de 195 échantillons de virus prélevés dans 39 municipalités différentes du Brésil.

Des analyses génétiques ont identifié dans trois des échantillons une nouvelle variante de covid-19, avec une mutation qui a déjà été associée à une plus grande contagiosité, selon un communiqué du Laboratoire national de calcul scientifique (LNCC), relevant du ministère de la science, de la technologie et de l’innovation.

Selon le centre scientifique, les résultats des analyses ont été déposés jeudi dans différentes bases de données publiques internationales et soumis le même jour à l’approbation d’une revue scientifique internationale.

Selon l’étude, le nouveau variant du virus Sars-CoV-2 porte la mutation E484K dans sa protéine S, présente dans d’autres souches jugées plus transmissibles.

Les chercheurs ont conclu que la nouvelle souche circulait au Brésil depuis au moins le mois d’août de l’année dernière et qu’elle s’était déjà répandue dans quatre des cinq régions du pays.

 

Lire aussi: Mise en place d’un consortium de laboratoires pour identifier les variants du coronavirus

 

Cette souche présente une lignée différente de celle de P1 (une variante brésilienne apparue en Amazonie), qui a suscité l’inquiétude mondiale et à qui on attribue l’aggravation de la pandémie au Brésil.

Les scientifiques n’ont pas encore établi si la nouvelle variante est capable de résister aux anticorps déjà générés par des personnes qui ont contracté le nouveau coronavirus ou qui ont été vaccinées.

Les échantillons utilisés dans l’étude ont été collectés auprès de personnes qui ont été testées positives au covid entre le 1er décembre 2020 et le 15 février 2021 et qui avaient entre 11 et 90 ans.

« La séquence génétique de trois des échantillons nous a permis d’identifier une éventuelle nouvelle variante du SRAS-CoV-2, issue de la lignée B.1.1.33 qui circule au Brésil depuis début 2020. Cette nouvelle lignée contient le E484K, mutation dans la protéine S, qui peut avoir des implications pour la planification de nouvelles stratégies de contrôle de la pandémie », lit-on dans le communiqué.

Les autorités sanitaires brésiliennes ont attribué à la circulation de nouveaux variants l’aggravation de la pandémie dans le pays au moment où, dans une grande partie du monde, la situation tend à se stabiliser.

Le Brésil a enchaîné deux jours consécutifs avec plus de 2.200 décès quotidiens (2.233 décès jeudi après le record de 2.286 décès enregistré mercredi), le total s’élevant à 272.000 décès et environ 11,2 millions cas d’infection.