Décès d'un jeune palestinien blessé par des tirs israéliens

58

Un Palestinien a succombé dimanche soir à ses blessures infligées par des tirs de soldats israéliens durant une manifestation à la limite de la bande de Gaza fin mars, a annoncé le ministère gazaoui de la Santé. 
Ahmed al-Ayeda, 17 ans, avait été blessé lors des heurts qui ont suivi les premières manifestations contre Israël en mars 2018.
Au moins 160 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début, le 30 mars, de manifestations contre le blocus israélien. Vendredi et samedi, les dirigeants du mouvement islamiste Hamas se sont réunis à Gaza pour discuter notamment « des propositions de l’ONU et de l’Egypte sur une possible trêve avec Israël et sur la levée du blocus », selon un responsable du Hamas.