Daech revendique l’attentat de Manchester

Par le biais de son organe de propagande, Amaq, Daech vient de revendiquer l’attentat à la bombe de Manchester, qui a fait 22 morts et 59 blessés, dont des enfants.

L’organisation terroriste évoque « un soldat du califat » qui « a posé des charges explosives », selon le journaliste de France 24 et spécialiste du jihadisme, Wassim Nasr. Les victimes sont qualifiées de « croisés », mais, fait marquant, le communiqué ne fait pas état d’un « martyr », ce qu’on aurait pu penser pour un attentat kamikaze.