Crise en Iran: un vol Fancfort-Téhéran fait demi-tour

1090

Un vol Lufthansa entre Francfort (Allemagne) et Téhéran a fait demi-tour après une heure de vol jeudi, « par précaution » et pour des raisons de « sécurité » dans « l’espace aérien de l’aéroport » de la capitale iranienne, a annoncé la compagnie allemande.

Le vol LH 600, parti jeudi en fin de journée, a fait demi-tour après environ une heure de vol, « par pure précaution », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la compagnie aérienne.

Cette annonce intervient peu après que le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé que le Boeing 737 qui s’est écrasé mercredi près de Téhéran avait été abattu par un missile iranien, probablement par erreur.

L’avion Lufthansa, un Airbus A330, est revenu à Francfort suite à une nouvelle « évaluation de la situation en matière de sécurité dans l’espace aérien autour de l’aéroport de Téhéran », a précisé la compagnie.

Lufthansa « continue d’évaluer la situation sur place avec les autorités nationales et internationales » mais le vol Lufthansa pour Téhéran prévu vendredi est d’ores et déjà « annulé », a ajouté ce porte-parole.

Lufthansa avait déjà renoncé le 8 janvier, comme d’autres compagnies aériennes, à survoler l’Iran, quelques heures après des frappes iraniennes contre deux bases abritant des soldats américains en Irak.