H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le plus grand fabricant de vaccins au monde, Adar Poonawalla, a estimé vendredi qu’il était « contraire à l’éthique » d’administrer dans certains pays une troisième dose de vaccin contre le Covid-19, alors que de nombreuses nations en voie de développement luttaient toujours pour obtenir leurs premières doses.

    « Il est contraire à l’éthique de commencer à injecter une troisième dose à quelqu’un quand tant d’autres dans certains pays n’ont pas encore eu accès à leurs premières doses », a déclaré à la presse le milliardaire Adar Poonawalla, le patron du Serum Institute of India (SII),

    Il a ajouté qu’il n’était « pas juste » d’administrer ces troisièmes doses quand les pays les plus pauvres « n’avaient pas été en mesure de recevoir de vaccins, parce que les nations les plus riches s’étaient emparés de la plupart des vaccins disponibles ».

    Des pays, comme la France, ont commencé à administrer une troisième dose à certaines catégories de population: les plus âgés (six mois après leur vaccination) et les personnes au système immunitaire affaibli.

    Pour la justifier, ces pays invoquent une baisse de l’efficacité des vaccins contre l’infection au variant Delta, baisse qui semble s’accentuer avec le temps.

    D’autres sont allés plus loin, ou envisagent de le faire. En Israël, la troisième dose est disponible dès l’âge de 12 ans, cinq mois après la vaccination. Et les Etats-Unis lanceront une campagne de rappel le 20 septembre, en commençant sans doute par les plus âgés.

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et une partie de la communauté scientifique dénoncent régulièrement l’inégalité criante dans l’accès à la vaccination entre les populations des pays pauvres et des pays riches, qui commencent à administrer une troisième dose de rappel.

    Ils estiment que ces rappels sur l’ensemble de la population ne sont pas justifiés car les vaccins restent très efficaces contre les formes graves et qu’ils sauveront plus de vie s’ils sont d’abord administrés aux personnes pas encore vaccinées notamment dans les pays plus défavorisés.

    Serum Institute produit chaque mois quelque 160 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 Covishield, développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford, mais Adar Poonawalla a assuré que ce chiffre allait atteindre les 200 millions dès le mois d’octobre.

    Share.

    Comments are closed.