Covid-19: l’obligation du masque s’étend dans les grandes villes françaises

133
Crédit: AFP.

Le port du masque obligatoire, une « contrainte raisonnable », selon le président Macron, se généralise peu à peu dans les grandes villes en France, pour tenter d’enrayer la progression du Covid-19.

Après Marseille mi-août et Paris vendredi, le masque va devenir obligatoire dans la grande ville de l’est Strasbourg, ont annoncé les autorités.

La mesure, qui concerne les plus de 11 ans, entrera en vigueur dès samedi matin et « jusqu’au 30 septembre au moins » à Strasbourg et dans toutes les communes du département de plus de 10.000 habitants, a annoncé la préfecture du Bas-Rhin.

Vendredi matin, le masque obligatoire est aussi entré en vigueur dans tout Paris et sa proche banlieue, où le virus circule activement. Jusqu’à présent, il n’était exigé que dans certains quartiers ou rues très fréquentés.

A Bordeaux, dans le sud-ouest, le port du masque sera obligatoire à partir de lundi dans la majeure partie du centre ville, a annoncé le maire écologiste Pierre Hurmic.

 

Lire aussi: France: un policier aux frontières jugé pour avoir renseigné les services marocains

 

Cette mesure est déjà en vigueur depuis la mi-août à Marseille, dans le sud-est, où les bars et restaurants doivent également fermer à 23h.

La généralisation progressive du masque obligatoire doit permettre de faire face à une épidémie qui regagne du terrain en France, alors que 6000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures.

C’est « une contrainte raisonnable que nous devons accepter pendant un temps », a souligné vendredi le président Emmanuel Macron, en visite dans un laboratoire pharmaceutique en banlieue parisienne.

« Comme vous, je n’aime pas porter un masque (…) c’est gênant, c’est pénible », a-t-il reconnu. Mais « la pire des choses ce serait d’être dans le relâchement aujourd’hui pour laisser le virus circuler plus rapidement, ce qui nous conduirait immanquablement à des reconfinements et donc des arrêts d’activité », a-t-il souligné.

A Paris comme à Strasbourg, les cyclistes et les joggeurs sont exemptés du port du masque.

Le non-respect du port du masque est passible d’une amende de 135 euros.