Covid-19: aide américaine de 15 millions de dollars aux Palestiniens

204

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi une aide de 15 millions de dollars afin d’aider les Palestiniens à faire face à la pandémie de Covid-19, au moment où Israël est critiqué pour ne pas avoir déployé de plus grands efforts en vue de faire parvenir des vaccins dans les territoires occupés.

C’est l’Agence américaine pour le développement international (USAID) qui fournira ces fonds pour soutenir l’action contre le coronavirus de l’organisation Catholic Relief Services en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, ainsi que pour une aide alimentaire d’urgence, a précisé le département d’Etat dans un communiqué.

« Ce petit pas pour améliorer le bien-être du peuple palestinien est entièrement en accord avec les valeurs américaines », a dit son porte-parole Ned Price.

L’administration du nouveau président démocrate Joe Biden avait promis la reprise de l’aide humanitaire aux Palestiniens, à rebours de la position fermement pro-Israël de l’administration précédente de Donald Trump.

 

Lire aussi. Vaccins: les Palestiniens reçoivent leur première livraison du dispositif COVAX

 

Sous le président républicain, les Etats-Unis avaient notamment arrêté des financements à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) et fermé le bureau de la représentation palestinienne à Washington.

Israël figure parmi les pays ayant le plus vacciné dans le monde; plus de la moitié de sa population a reçu les deux doses du vaccin de Pfizer/BioNTech.

L’Autorité palestinienne a, elle, été beaucoup plus lente, et compte sur des dons ainsi que sur des doses limitées de la part d’Israël.

Israël a vacciné plus de 100.000 travailleurs palestiniens ayant des permis pour entrer en Israël ou dans les colonies en Cisjordanie, et juge que la vaccination est de la responsabilité de l’Autorité palestinienne.