Coronavirus: Trump n’envisage pas de confinement pour l’ensemble des Etats-Unis

1064

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi qu’il n’envisageait pas de placer l’ensemble des Etats-Unis en confinement pour faire face à la pandémie de coronavirus.

« Je ne pense pas que nous jugerons cela nécessaire un jour », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche. « Cela été fait en Californie, cela a été fait à New York, ce sont deux points chauds (…) Mais si vous allez dans le Midwest ou ailleurs, ils regardent tout cela à la télévision et n’ont pas les mêmes problèmes », a-t-il ajouté.

De son côté, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a annoncé que la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique allait fermer pour tous les voyages non essentiels à l’instar de celle entre le territoire américain et le Canada. « Les Etats-Unis et le Mexique ont décidé d’interdire les voyages non essentiels à travers notre frontière commune », a déclaré Pompeo.

Il a par ailleurs de nouveau appelé vendredi la Chine à « partager avec le monde entier » les informations dont elle dispose sur le nouveau coronavirus, réitérant ses « critiques » sur l’absence de transparence initiale de Pékin.

 

 

Lire aussi: Trump déclare l’état d’urgence face à l’épidémie de coronavirus

 

 

« C’est absolument vital, cette transparence, ce partage d’informations en temps réel, ce n’est pas une histoire de petits jeux politiques ou de représailles », a-t-il insisté.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a décidé jeudi soir de placer en confinement l’ensemble de l’Etat qui compte quelque 40 millions d’habitants. « Il est temps pour nous tous, en tant qu’individus et population, de reconnaître que nous devons faire davantage » pour stopper la propagation du Covid-19, a-t-il expliqué.

Selon le gouverneur Newsom, la directive de confinement doit permettre de faire mentir certaines prévisions selon lesquelles plus de 25 millions de Californiens (56% de la population de l’Etat) pourraient contracter le nouveau coronavirus dans les huit semaines à venir. « Le but de cet ordre de confinement est de changer ces statistiques, de faire plier la courbe », a-t-il martelé.