Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde à 13h

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a déjà fait plus de 43.000 morts dans le monde.

– Poutine en télétravail –

Le président russe Vladimir Poutine a opté pour le « télétravail », en raison de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Une réunion entre M. Poutine et son gouvernement russe aura lieu inhabituellement par vidéoconférence.

– Pire crise mondiale depuis 1945 –

La pandémie de Covid-19 est la pire crise mondiale depuis la Seconde Guerre mondiale, a estimé mardi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, craignant de voir davantage de conflits dans le monde.

– Risque de pénurie alimentaire –

Il existe un risque de « pénurie alimentaire » à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement, ont averti les présidents de deux agences de l’ONU et de l’OMC.

Ils s’inquiètent notamment du « ralentissement de la circulation des travailleurs de l’industrie agricole et alimentaire » qui bloquent de nombreuses agricultures occidentales, et des « retards aux frontières pour les containers » qui entraînent un « gâchis de produits périssables ».

– Trump attend 2 semaines très douloureuses –

Le président américain Donald Trump a prévenu mardi que les Etats-Unis allaient faire face à deux semaines « très très douloureuses ».

La Maison Blanche anticipe entre 100.000 et 240.000 morts dans le pays en cas de respect des restrictions actuelles, contre 1,5 à 2,2 millions sans aucune mesure.

Au Brésil, le président Jair Bolsonaro, qui qualifiait jusque-là le Covid-19 de « petite grippe », a admis mardi que l’épidémie constituait « le plus grand défi » posé à sa génération.

– Préparatifs du Hajj suspendus –

L’Arabie saoudite a appelé mardi les musulmans de tous les pays à suspendre pour le moment leurs préparatifs pour le hajj, le grand pèlerinage, face aux incertitudes liées à la pandémie.

– Refus d’accoster –

Le commandant d’un porte-avions américain confronté à une contamination galopante s’est heurté mardi au refus du Pentagone lorsqu’il a demandé l’autorisation d’évacuer son équipage dans une lettre aux accents dramatiques.

Le président de la compagnie de croisières Holland America, qui exploite deux navires transportant quatre morts et des dizaines de patients semblant contaminés, a averti mardi que davantage de personnes pourraient mourir si les bateaux n’étaient pas autorisés à accoster en Floride.

– Confinement prolongé en Tunisie –

Le confinement appliqué depuis le 22 mars en Tunisie a été prolongé de 15 jours, a annoncé mardi soir la présidence, malgré des manifestations contre cette mesure qui plonge dans la misère de nombreux travailleurs précaires.

Aux Pays-Bas, où il n’y a pas de confinement, les autorités ont étendu mardi jusqu’au 28 avril les mesures de fermeture imposées aux écoles, aux restaurants et aux bars.

– Plus de 43.000 morts –

Plus de 865.970 cas d’infection ont été diagnostiqués dans 186 pays et territoires depuis l’apparition du virus en décembre en Chine, selon un décompte de l’AFP à partir de sources officielles mercredi vers 12H00 GMT.

Au moins 43.082 décès ont été recensés.

L’Italie compte 12.428 morts, l’Espagne 9.053, les Etats-Unis 4.081 et la France 3.523, ces quatre pays dépassant le bilan officiel de décès communiqués pour la Chine continentale (3.312). L’Iran s’en approche avec 3.036 décès.

– Mort d’un adolescent de 13 ans en Grande-Bretagne –

Un adolescent britannique de 13 ans est mort lundi après avoir été testé positif au nouveau coronavirus, ont annoncé mardi l’hôpital où il est décédé et sa famille.

– Premier décès au Sénégal –

Le Sénégal a enregistré mardi son premier mort du coronavirus, Pape Diouf, 68 ans, ancien dirigeant très populaire du club français de footaball Olympique de Maseille.

Le Burundi a annoncé mardi soir ses deux premiers cas de Covid-19.